Les Standards FERRMED

Version imprimableVersion imprimable

Les Standards que FERRMED souhaite mettre en œuvre dans les grands Axes Ferroviaires de marchandises de l'UE et ses pays voisins sont les suivants:

  • Coordination unifiée au niveau de l'UE, de l'allocation de fonds pour le développement du et la mise en œuvre de Standards communs
  • Réseau ferroviaire principal réticulaire et polycentrique à forte incidence socio-économique et intermodal, avec deux lignes parallèles (double voie à chaque) dans chacun des couloirs du Réseau. Une pour trains à grande vitesse (principalement des passagers) et une pour les trains conventionnels (fret et passagers avec la même priorité)
  • Lignes électrifiées (de préférence à 25.000 volts)
  • Écartement de voie UIC (1435 mm)
  • Gabarit de chargement UIC-C
  • Charge par essieu 22,5 ÷25 tonnes
  • Possibilité de trains longs et lourds : longueur de 1.500 mètres et poids de 3.600 ÷ 5.000 tonnes. Voies d'évitement et des terminaux adaptés pour former des convois allant jusqu’à 1.500 mètres
    h)
  • Pente maximale: 12 ‰ (exceptionnellement 15 ‰ en très courtes distances de quelques centaines de mètres)
  • Contournement pour les marchandises dans les grandes agglomérations urbaines
  • Disponibilité d'un réseau de terminaux intermodaux, polyvalents et flexibles disposant d’un haut niveau de prestations et de compétitivité
  • Système ERTMS (niveau 2) avec la banalisation complète (possibilité de circuler dans les deux sens sur la même voie)
  • Disponibilité d’horaires et de capacités pour la circulation des trains de marchandises 24 heures par jour, et 7 jours par semaine
  • Libre concurrence
  • Harmonisation des formalités administratives et de la législation du travail
  • Systèmes d'exploitation, de "monitoring" et de traçabilité (par ITS) mis en place par Méga-Régions et par corridors principaux et coordonnés au niveau de l'UE
  • Critères de «management» compétitifs s’appuyant sur les principes R + D +4 i («Research, Development, innovation, identity, impact and infrastructure») comme partie intégrante de la chaîne globale de la valeur ajoutée
  • Coûts compétitifs et homogènes pour l'utilisation des infrastructures par les opérateurs
  • Réduction de l’impact environnemental du système de transport terrestre de marchandises (en particulier du bruit, des vibrations et des émissions de CO2) résultant du remplacement ou de la reconversion du vieux matériel roulant ferroviaire, de solutions infrastructurelles si nécessaire, et de l’augmentation de l’utilisation du chemin de fer allant jusqu’à 30-35% du transport terrestre sur longue distance
  • Nouveaux concepts de locomotive et de wagon de marchandises adaptés aux Standards techniques FERRMED
  • La mise en œuvre de ces normes est essentielle pour que le Réseau ferroviaire central transeuropéen soit très concurrentiel (voir MANIFESTE FERRMED)